Logo Patrick Musimu

The Ultimate Dive

Découvrez  les  5 étapes du projet « The Ultimate Dive » 

26 avril 2007. Texte de Patrick Musimu

En me lançant dans la quête des profondeurs, je me suis senti animé d’une mission. Celle de prouver à tout prix ce que mon être, dans son entièreté, savait être possible. Durant des années cet objectif a accaparé toute mon attention, m’a amené à constamment me remettre en question, remettre en question mes croyances, et m’a poussé à non seulement redéfinir des principes qui semblaient être gravés dans la pierre, mais à me redéfinir moi-même, en reconsidérant ma façon de penser, mon métabolisme et ma relation avec le Grand Bleu.

A mes débuts, je me suis présenté à la Mer tel un guerrier, un conquérant. Mes progrès ont été fulgurants et je me suis vu descendre de plus en plus profond, plongée après plongée. Et pourtant, mon esprit n’y a jamais connu aucune satisfaction. Ma faim ne connaissait aucune limite et j’avais besoin de pousser mon corps toujours plus loin. Durant toutes ces années, je suis resté aveugle, emprisonné par ma condition humaine et mon insatiable volonté à constamment me défier.

En de maintes occasions, la Mer m’a laissé entrevoir sa beauté, et j’ai pourtant préféré garder les yeux fermés. Je refusais de voir. Le projet « The Ultimate Dive » m’est apparu comme une révélation. J’étais alors prêt à suivre une autre voie, prêt à regarder au-delà des titres, prêt à L’entendre. 

Alors que je plongeais de plus en plus profond, il devenait évident que je n’étais pas à la recherche d’une profondeur absolue mais plutôt à la recherche de réponses à des questions dont je ne soupçonnais même pas l’existence, questions que j’emmenais en bas avec moi. Durant ces plongées, j’ai eu la chance de pouvoir pénétrer une nouvelle dimension  et je me suis senti béni des dieux de pouvoir vivre ces moments magiques. Les secondes se transformaient en heures, les minutes en jours. Je perdais la notion de temps, ne ressentait aucune anxiété, le concept même de la respiration comme moyen de subsistance m’était devenu totalement étranger.

The Ultimate dive
Patrick Musimu

Si j’ai été un pionnier dans ces profondeurs, ce n’est qu’aujourd’hui que je comprends le sens de mon cheminement. Et maintenant que mon exploit a levé les barrières mentales de nombreuses personnes, bientôt d’autres suivront ma voie et tenteront de dépasser ma marque. Je ne leur en veux pas ni ne les envie, parce qu’ils plongeront pour un chiffre, un titre, et ne seront dès lors pas capables de voir ce que j’ai vu, vivre ce que j’ai vécu.

J’aime à penser que cette fois-ci je me suis immergé dans cette immensité bleue avec le coeur ouvert, et que par conséquent j’ai été à même de recevoir. La profondeur n’est pas la seule raison de mon expérience et de mon cheminement intérieur. Le moment était venu pour moi d’entendre le mot de passe, magique, que la Mer murmure à l’oreille de chacun d’entre nous, chaque fois que nous nous mettons à l’eau. Mot de passe qui nous donne accès à ses trésors cachés. Je suis persuadé que sa voix ne peut être entendue que lorsque nous acceptons de regarder à travers ce miroir spirituel et que nous y acceptons l’image qui s’y reflète.

Au-delà des considérations sportives dont certains ne peuvent se détacher, vous l’aurez compris, l’esprit de cette plongée est ce qui importe vraiment. Le projet The Ultimate Dive allait bien au-delà de la performance; l’événement dans son entièreté possédait une âme, son âme. Les nombreux témoignages de gratitude qui me sont parvenu des quatre coins du globe, m’ont montré à quel point ce faite essentiel a été perçu et compris par des centaines de personnes d’origines et de cultures diverses.
 

Même si en tant que kinésithérapeute, entraîneur sportif et mental coach je trouverai toujours un plaisir extrême à redéfinir les concepts d’entraînement, et ce, quelle que soit la discipline sportive choisie ; aujourd’hui, plus qu’une envie d’enseigner la plongée en apnée, j’ai envie d’inviter d’autres personnes à ouvrir leur esprit à leur tour, et de leur faire découvrir et profiter de chaque moment vécu lors de leur passage dans le milieu sub-aquatique. Les guider et les aider à voir au-delà de la performance.

N’en déplaise à certains, la discipline du No Limit n’a rien à voir avec du sport, c’est une aventure humaine extrême.  Considérée comme un sport, cette discipline appellera un jour d’autres victimes.  Et comme l’histoire se répète, la plongée en apnée sera bannie pour quelques temps du box office, avant que, tel le phoenix qui renaît de ses cendres, elle se verra ressuscitée.  A l’inverse, pour peu que l’on accepte de redéfinir le concept des compétitions actuellement en place, l’apnée en tant que sport, pourra encore offrir pendant longtemps une merveilleuse activité sub-aquatique à de nombreux amoureux de la Mer.

Ma nouvelle vision de telles compétitions ne serait pas basée sur la pure profondeur, et pourtant attirerait en toute sécurité bon nombre de jeunes et moins jeunes vers la Mer.  Mais il est encore trop tôt pour exposer mes idées au monde, ceux qui édictent les règles de ces compétitions ne seraient pas encore prêts à entendre ces nouveaux concepts.  Mais je reste confiant, et je suis sûr que ce n’est juste qu’une question de temps.

Patrick Musimu
Patrick Musimu

Dautres projets sont en attente, certains directement liés à la Mer alors que d’autres m’en éloignent.  Ainsi mes connaissances et ma passion pour le corps humain m’amènent actuellement à suivre de près l’évolution de plusieurs athlètes de disciplines « terrestres ».

Sur le plan plus personnel, maintenant que je m’octroie le temps de respirer, je vais pouvoir consacrer plus de temps à ma famille.  Et j’ai hâte de retrouver la Mer Rouge et tous ceux qui ont rendu possible cette merveilleuse aventure.  La Mer Rouge et le peuple égyptien resteront à jamais gravés dans ma mémoire.

Je profite de l’opportunité qui m’est donnée pour remercier avec respect le Gouverneur de la Mer Rouge – Gen. Saad Abu Rida, Mlle Isabelle Hamel, M. Alaa Abdel Gelil, M. Karim Helal, M. Maged El Kadi, Gen. Hatem Mounir, M. Mohamed A. Wanis, M. Hamouda, Dr Hossam Nassef, Mme Valerie Emara, Mme Jutta Grabbitz, M. Hesham Ayad, M. Hassan Abdel Aziz, The Search & Rescue Team et tous ceux qui en arrîère-plan ont contribué au projet : « The Ultimate Dive« 

Patrick Musimu

error: Alert: Content is protected !!