Logo Patrick Musimu

Le Lac Oublié

Patrick vous présente son livre

Le 26 juin 2005,  jour où l’Homme brisa ses chaînes et atteignit la première fois le mythe des deux cents mètres, je dédiai ouvertement la plongée à ce continent qui me vit naître pour la deuxième fois.  A ces enfants, victimes innocentes de notre indifférence et de notre intolérance.  Aujourd’hui c’est au monde que je désire m’adresser.  Je me vois ainsi embarqué dans un projet difficile bien que merveilleux, celui d’aligner de mon mieux les mots qui me viennent à l’esprit, et d’immortaliser mon histoire en la couchant sur papier.  Je suis convaincu que ce livre servira de catalyseur à ceux avides de liberté, qu’il donnera courage à ceux qui se sentent emprisonnés sous le poids des systèmes aux barrières invisibles, ainsi que de la force aux personnes frustrées dont les cris de désespoir se perdent en échos sur cette planète qui n’arrête pas de tourner.

Il peindra l’histoire de cet enfant de dix ans convaincu que sa vie n’était pas le rêve coloré d’un géant endormi.  Celle d’un enfant qui se savait obligé de mourir afin de pouvoir enfin se réveiller.  Celle de ce petit être venu des terres humides d’Afrique, qui un jour choisit de briser ses chaînes en retenant son souffle.  Celle d’un homme qui au bout de son périple toucha un paradis, quelque part dans cette immensité bleue.  Ce livre emmènera les lecteurs dans une extraordinaire aventure, les entraînera avec moi dans le fond découvrir ce monde parallèle, cette autre dimension, celle que j’ai eu le privilège de pénétrer, leur décrivant au passage ce que mon âme a vu et ressenti durant ces plongées du bout du monde.

autobiographie : " 209 mètres sous la mer...un lac oublié " © Patrick Musimu

« 209 mètres sous la mer… un lac oublié » est l’histoire vraie et pourtant incroyable d’un homme qui est devenu champion du monde non pas pour lui-même, mais plutôt malgré lui.

Un homme qui, au péril de sa vie, nous fera un jour entendre sa rage en se poussant à 200 mètres de profondeur sans prendre une respiration.

C’est l’histoire du destin inéluctable et chargé d’émotion d’un homme issu du sol humide africain ; de la conviction d’un enfant de dix ans que sa vie n’est que le rêve coloré d’un géant endormi ; d’un enfant qui a compris qu’il devait mourir pour être réveillé et qui, au
à la fin de son long voyage, réussirait à se libérer de ses chaînes en retenant son souffle.

Dans cet ouvrage, l’auteur divulgue la « rationalité perçue » qui
a conduit la société à considérer son geste comme une pure hérésie, comme un suicide organisé, réalisé par toute une communauté et jugé scientifiquement impossible. Il a vu la face cachée d’une fraternité de parias un jour spécial, et à travers lui, celui d’un monde d’étouffer, se noyant sous le poids de ses propres dogmes et valeurs.

Il poursuit en décrivant sans détour ce que son âme a vu et touché lors de ses plongées « au fond du monde », comment, seul et perdu dans l’immensité du bleu profond, il a découvert son propre paradis qui a ouvert sa conscience au « septième sens ». En commentant ses plongées, Patrick Musimu admet : « J’ai neuf vies et j’en ai déjà utilisé quatre ».

Mais ce qui est encore plus surprenant, c’est que le parcours initial et les pensées philosophiques de cet homme sur son chemin vers l’Éveil remettent directement en question la nature intrinsèque de l’humanité, pour finir par la comprendre ; il nous oblige à remettre en question notre propre compréhension des conventions et des fondements de ces systèmes qui dictent que « notre monde ne cesse de tourner ».

Samouraï prisonnier fou, anachronique, passionné, aventureux, rationnel, pris dans une humanité vouée à l’auto-destruction et à l’auto-découverte, l’histoire de Patrick Musimu ne nous donne-t-elle pas au moins un petit aperçu de la réponse à la question universelle « Qui sommes-nous ?

error: Alert: Content is protected !!