"LE COMPTE À REBOURS A COMMENCÉ!"
21/04 - 01/05

Il y a quelques mois, Patrick a annoncé à la communauté des plongeurs en apnée qu’il cherchait un plongeur en apnée de sécurité pour rejoindre et compléter l’équipe. De nombreux plongeurs ont gentiment répondu à son appel. Le choix a été difficile à faire mais Patrick a pris la décision finale et a accueilli Eduard Spinu. Pour la première fois, Eduard a pris part à l’aventure.

L’endurance des Egyptiens est incroyable, ils s’occupent de leurs affaires professionnelles pendant la journée, ils programment leurs réunions tard dans la nuit. Dans leur agenda, vous pourriez trouver de l’apnée, de l’apnée et encore de l’apnée. Le gouvernement de la mer Rouge accorde une grande importance à cet événement. Aucune tentative de record de plongée en apnée n’a eu la chance d’accueillir autant de médias internationaux depuis des décennies. De la France à la Russie, les médias internationaux viennent assister à The Ultimate Dive. Mais l’organisation d’un tel événement sans précédent nécessite une organisation formidable.

Bateau
Gueuze

Afin d’être prêt pour sa cinquième et dernière session d’entraînement, qui débutera le 5 juin, Patrick a commencé la construction de la gueuze en deux parties, qui sera utilisé pour le record.

Pour ceux qui ne comprennent pas l’utilité d’un tel dispositif, sachez que cette conception particulière de cette gueuze permet au plongeur de laisser la partie lestée sur le fond et de revenir avec la partie gonflée uniquement. Il devrait permettre à Patrick de remonter à la surface à une vitesse moyenne de 3,5 à 4 m/s. Commencée le mardi 26, la gueuze a été complètement terminée le 30.

Mais en Egypte, la bonne nouvelle est venue de Pologne, en effet Patrick a reçu de Krzysztof Wlostowski la confirmation qu’il attendait désespérément depuis 3 mois : le caisson sous-marin, qui sera monté sur le traîneau. Il a été fabriqué et testé en Pologne dans une chambre hyperbare spéciale à 225m de profondeur sans fuite. La caméra placée à l’intérieur enregistrera toute la descente, prouvant que Patrick n’a pas utilisé de ressources d’air artificielles pour atteindre la marque des 200m, ce qui, comme tous les experts en témoigneront, serait de toute façon suicidaire à de telles profondeurs. 

Ces précieuses images feront remonter à la surface le témoignage de la plongée, qui marquera l’Histoire de la plongée profonde. De plus, le directeur de plongée européen de Suunto sera présent et expliquera à la presse le profil de plongée de Patrick. Avec des instruments de pointe comme des ordinateurs de plongée uniques et des caméras sous-marines, Patrick dispose désormais de tous les outils nécessaires pour démontrer au monde entier sa capacité d’adaptation au monde sous-marin.

De retour à Bruxelles, Patrick tourne différents documentaires et interviews… Le compte à rebours a commencé !

Scroll to Top
error: Alert: Content selection is disabled!!